<![CDATA[Diane Beauregard, coach de vie, auteure et conférencière - Blogue]]>Mon, 08 Feb 2016 08:07:12 -0800Weebly<![CDATA[Qu'est-ce que la "vie" a fait de toi?  (4e de 4)]]>Thu, 04 Feb 2016 11:07:11 GMThttp://dianebeauregard.weebly.com/blogue/-quest-ce-que-la-vie-a-fait-de-toi-4e-de-4Si  tout un chacun  partageait l'esprit de cette citation de Francis Bacon " L'union des cœurs, semblable à l'harmonie du monde, émousse toute violence", on pourrait s'écouter les uns et les autres. Évidemment, il y a et il y aura, toujours une forme de hiérarchie, mais elle serait redéfinie. il n'y aurait plus de rôle de chef ni d'exécutant,  chacun aurait son mot à dire et serait entendu.

Ainsi, les élus consulteraient avec intérêt les citoyens; les patrons seraient à l'écoute de leurs employés qui en connaissent beaucoup sur le fonctionnement; les partenaires de vie deviendraient sensibles à la réalité et la sensibilité de l'autre, au lieu qu'il y en est un qui décide et que l'autre suive;  les parents s'intéresseraient à savoir comment les enfants reçoivent les consignes, quels sont leurs intérêts, leurs émotions, etc.

Chacun pourrait être invité à exprimer ce qu'il ressent; à communiquer sa manière de percevoir les choses; à transmettre ses idées sur ceci et cela.

Que l'on soit à l'intérieur d'une famille, d'une entreprise, d'une nation ou de la planète, s'il y avait plus de discussions à la base, nous participerions à créer de l'harmonie. Nous n'assisterions pas à un système "pyramidal" dans lequel des catégories de gens "chosifient" les autres pour arriver à leurs fins.

Plus le haut de la pyramide s'éloigne de la base, et ce à tous les niveaux, moins il y aura de gens se sentant reliés et faisant partie d'un ensemble dans lequel ils sont considérés et auront le goût de s'y investir pleinement.

En valorisant la mise en relation, nous pourrions tous et toutes nous sentir considérés.    

]]>
<![CDATA[Qu'est-ce que la "vie" a fait de toi? (3e de 4)]]>Wed, 03 Feb 2016 11:25:52 GMThttp://dianebeauregard.weebly.com/blogue/-quest-ce-que-la-vie-a-fait-de-toi-3e-de-4 Qu'en est-il de la personne jouant le rôle d'exécutant?

Recevant l'opinion de l'autre et des autres,  "l'exécutant" , sans chercher à développer son propre discernement, commence à douter de sa capacité à juger avec justesse.  La personne risque de perdre confiance en elle ainsi que, tout élan de créativité puisqu'elle se fit constamment.

Autres conséquences possibles:

Elle peut aussi être frustrée, en colère, n'étant pas d'accord mais n'osant pas s'exprimer;  alors que parfois, elle se risquera, à justifier son point de vue sans se rendre compte que l'autre, qui croit tout savoir n'a aucune oreille pour ce qu'elle dira; ou encore, elle s'arrêtera de parler à la moindre parole d'opposition de la personne autoritaire.

Ainsi, une escalade de paroles alimentant "le vide relationnel" aura fusé de part et d'autre, laissant le "chef" frustré que l'autre ne comprenne pas -sa vérité- et "l'exécutant" écrasé parce que son point de vue aura été démoli ou simplement non reçu.

Les  personnes dans le rôle "d'exécutant" en viendront à être l'ombre d'elles-mêmes, se percevant comme inférieures ou non importantes certaines, avec la rage au coeur et d'autres résignées. 

Est-ce possible de faire les choses autrement?

Jeudi: Qu'est-ce que la "vie" a fait de toi?  (4e de 4)

]]>
<![CDATA[Qu'est-ce que la "vie" a fait de toi? (2e de 4)]]>Tue, 02 Feb 2016 11:19:57 GMThttp://dianebeauregard.weebly.com/blogue/-quest-ce-que-la-vie-a-fait-de-toi-2e-de-4 Il semble que l'exercice d'un rôle, soit celui de chef  ou d'exécutant, atteint son plus haut niveau, tout le monde est perdant. Tant les "chefs" que les "exécutants" ainsi que ceux et celles qui gravitent dans leur sillage.

Aller de l'avant, centré que sur ses convictions, donne à la personne qui a adopté le rôle de chef, une impression de prérogative, laquelle impression, avec le temps, ne peut que la refermer sur elle-même se croyant supérieure. Elle fera forcément cavalier seul au sommet de sa pyramide. Pourtant personne n'est une île et ne détient le savoir absolu. C'est un leurre  de croire tout savoir, d'ouvrir le chemin à notre manière, en faisant fi des autres et de leurs expériences.

De plus, ce sentiment de "savoir absolu" donne à l'égo, un terrain propice, pour se gonfler. Tant de personnes en autorité en viennent à être méprisantes, ne se gênant pas pour afficher "leur prérogative".  Intérieurement, ces personnes ont des personnalités narcissiques et croient que les autres doivent se plier à leur bon vouloir, leur façon de penser. Elles ont tendance à dénigrer. Elles mettent "leur savoir" au service de ceux et celles qui ne lui ont rien demandé, croyant leur "expertise" est "la vérité ultime".

Elles ont intégré cette prémisse: "Moi, je sais toi tu sais pas".  Ce qui a un effet réducteur sur leur entourage.

Qu'en est-il de l'exécutant?

Mercredi: Qu'est-ce que la "vie" a fait de toi?  (3e de 4)

]]>
<![CDATA[Qu'est-ce que la "vie" a fait de toi? (1er de 4)]]>Mon, 01 Feb 2016 11:27:30 GMThttp://dianebeauregard.weebly.com/blogue/-quest-ce-que-la-vie-a-fait-de-toi-1er-de-4 Dès notre naissance, nous avons été habitués à obéir à des gens et à des règles. Plus tard, des lois s'ajoutent et nous régissent, ce qui est de première nécessité convenons-en, faute de quoi ce serait le cafouillis. Ces informations et consignes ont pour but de tracer des chemins afin que l'ordre règne, du moins un -certain ordre- et ce, à tous les niveaux.
 
Nous avons aussi nos propres règles, qui donnent lieu au respect de notre mode de vie, auxquelles s'ajoutent  celles que l'on endosse afin d'être un citoyen qui respecte les convenances.

Comment tout ça nous a façonnés puisque de quelques façons, chacun a intégré ce modèle ?

Devenus adultes, certains n'osent pas prendre de décision de peur de se tromper, ils deviennent des "exécutants"; d'autres se qualifient de "chefs" puisqu'ils se sont, très tôt, sentis en mesure de diriger.  Une grande partie des "chefs" croient pratiquement toujours savoir ce qui est à faire et ce, dans toutes les disciplines. Ils remettent rarement en question leurs prises de position. Peu importe, dans quel milieu ils évoluent, ils savent, il dictent. Certains diront, "diriger c'est dans mon ADN". 

Les "exécutants" s'adaptent, c'est ce qu'ils ont toujours fait. Que ça convienne ou pas, même en serrant les dents, ils entrent dans le rang. Ainsi, personne ne fait de vague, sauf que parfois, ça bouillonne fort intérieurement. C'est ainsi que le système se perpétue.

Il est primordial de souligner que pour chacun de ces rôles, il y a des degrés. Plus les personnes exercent fortement leur rôle, plus le dérapage risque de se produire.

Rappelons-nous que pour qu'un système fonctionne, il doit d'être entretenu par les personnes concernées.

Cette semaine, je vous propose une réflexion sur ceux et celles, qui se prennent réellement au sérieux dans leur rôle de "chef" ou "d'exécutant", par conséquent, qui l'exercent à fond. 

La question que l'on peut se poser est : Est-ce que ce faisant quelqu'un est perdant?

Mardi: Qu'est-ce que la "vie" a fait de toi?  (2e de 4)

]]>
<![CDATA[LES BÉATITUDES DU RIRE]]>Thu, 28 Jan 2016 11:27:37 GMThttp://dianebeauregard.weebly.com/blogue/les-beatitudes-du-rire Bienheureux ceux qui sont attentifs à l'appel des autres, sans toutefois se croire indispensables... Ils seront semeurs de joie.

Bienheureux ceux qui rient d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de s'amuser.

Bienheureux ceux qui sourient de la bêtise humaine en sachant qu'elle ne les épargne pas.

Bienheureux ceux qui ne rient pas de la méchanceté, ni de la vulgarité, ils les encourageraient. (Riez "avec" et non "de").

Bienheureux ceux qui rient des farces qu'on leur fait, ils auront la joie d'en faire aux autres.

Bienheureux ceux qui sont assez intelligents pour ne pas se prendre au sérieux.

Bienheureux ceux qui rient de leurs maladresses, ils s'approchent de la simplicité.

Bienheureux le fou-rire. Il est contagieux !

Bienheureux le rire, il est gratuit, offrez-le !

Bienheureux ceux qui rient de voir rire les autres, leur cœur est ouvert à la joie.

Bienheureux ceux qui rient sans trop savoir pourquoi. Dieu le sait.

Bienheureux ceux qui disent qu'il n'y a pas de quoi rire, ils font sourire.

Bienheureux les gens qui rient souvent, ce sont vraiment des gens sérieux.

Auteur inconnu


]]>
<![CDATA[Aide-mémoire pour une vie saine]]>Wed, 27 Jan 2016 11:23:30 GMThttp://dianebeauregard.weebly.com/blogue/-aide-memoire-pour-une-vie-saine Janvier est souvent un mois où l'on aime fait un survol de nos habitudes afin de maintenir la forme. Ces suggestions qui remontent loin dans le temps pourraient bien être encore très pertinentes. À vous de voir...

SANTÉ :

 Bois beaucoup d’eau.
 Prends un petit-déjeuner de roi, un dîner de prince et un souper de  mendiant.
 Mange plus de nourriture qui pousse dans les arbres et plantes et mange moins de nourritures manufacturées.
 Vis avec les 3 E : Énergie, Enthousiasme et Empathie.
 Trouve chaque jour, un peu de temps pour sentir et nourrir la complicité avec la Vie.
 Amuse-toi plus souvent au travers tes activités quotidiennes.
 Lis  des livres, nourris ton esprit.
 Assieds-toi, en silence, au moins 10 minutes par jour.
 Dors durant 7 heures au moins.
 Prends des marches quotidiennes de 10 à 30 minutes et en marchant, souris.
 
 POUR L'ÉQUILIBRE DE TON SOI:

Ne te compare pas aux autres, tu es unique
Évite de laisser ton attention sur les pensées négatives. Apprécie le moment présent.
Connais et respecte tes limites.
Ne te prends pas trop au sérieux, personne d’autre ne te prend au sérieux.
Ne perds pas ton énergie dans les commérages.
Rêve plus souvent éveillé.
L’envie est une perte de temps. Tu n'as  aucune idée de ce qu'est la vie des autres.
Fais la paix avec ton passé et pardonne à ceux et celles qui t'ont blessé.
La vie est très courte pour la gaspiller à détester.
Change ce que tu peux changer afin de ne pas tourner en rond. Deviens fier de toi non par les résultats de tes actions, mais par ta détermination à faire de ton mieux..
Personne n’est responsable de ton bonheur , c'est à toi de le créer.
Prends conscience que la vie est une école et que tu y es pour apprendre. Les problèmes font simplement partie de ton curriculum. L'important, c'est d'en conserver que les apprentissages.
Souris et ris le plus souvent possibles au travers tes activités quotidiennes.
Accepte d'être en désaccord et de l'exprimer dans le respect. L'opinion de l'autre, à ses yeux, est tout aussi valable que la tienne.
 
SOIS RELATIONNEL:

Garde contact avec tes amis, d'une façon qui te convienne.
Chaque jour, fais un geste de tendresse envers quelqu’un tel un sourire, une bonne parole, un geste d'appréciation, lui ouvrir la porte, porter un lourd paquet, etc.
Pardonne, libère-toi et laisse les autres à leur chemin.
Passe du temps  de qualité tant avec des gens plus âgés que plus jeunes que toi.
Essaie de faire sourire au moins trois personnes quotidiennement.
Ce que les gens pensent de toi, n’est que leur perception. Laisse aller ce qui ne t'apparaît pas réel, change ce qui  en a besoin.
Sois engagé dans ton quotidien et ce, peu importe tes activités, sans en devenir esclave.
 
MODE DE VIE:

Agis selon des valeurs élevées.
Débarrasse-toi de tout ce qui n’est pas utile, garde ce qui est beau ou joyeux.
La nature est source d'apaisement et de guérison, inspire-t-en.
Qu’il s’agisse d’une situation bonne ou mauvaise, elle va changer, tout est temporaire.
Peu importe comment tu te sens, lève-toi, habille-toi et  fais de ton mieux.
Le meilleur fait partie de tes possibles, appelle-le.
Quand tu te réveilles le matin, remercie DIEU ou selon tes croyances d’être en vie.
Ton potentiel de bonheur est toujours présent, à toi de l'activer.
 
Sois conscient de la trace de vie que tu laisseras. Construis-la à ton image. Parsème-la de bonté et de beauté, en toutes circonstances, choisis de répandre ce qui fait jaillir la lumière au lieu de nourrir le négatif et le pessimisme.
 

]]>
<![CDATA[Une réflexion sur le lâcher-prise]]>Tue, 26 Jan 2016 11:29:47 GMThttp://dianebeauregard.weebly.com/blogue/-une-reflexion-sur-le-lacher-prise On m'a demandé de parler du lâcher-prise, voici donc une petite réflexion en ce sens.

D'abord, il faut comprendre ce qu'est de ne pas lâcher-prise: c’est refuser ce qui arrive ou ce qui pourrait arriver dans notre existence;  c'est vouloir fixer les règles du jeu de la vie; c'est entretenir, par-dessus tout, l'illusion qu'on a ce pouvoir.
  
Pour parvenir à lâcher-prise, l'humain doit renoncer à l'illusion de la "toute-puissance infantile". Illusion qu'il poursuit quand il est adulte alors qu'il croit que le MONDE, la VIE sont à son service. Il n'a  pas dépassé cette étape de l'enfance où l'on répondait à tous ses désirs. Il continue de se croire "tout-puissant", ainsi il veut que tout se déroule selon sa vision.

Pour s'en sortir, il faut accepter de devenir plus mature, être adulte; développer nos capacités à verbaliser, en lien avec ce que l'on sent vrai; oser la vie en acceptant de faire face à ce qui se présente; prendre le risque de vivre tant le prévisible que l'imprévisible; faire équipe avec la vie.

L'humain qui refuse de lâcher-prise sera souvent un "boulet" pour son entourage, car il  cherchera à étendre son "désir de contrôle" sur ses proches. Il deviendra difficilement supportable pour les siens étant un perpétuel "éteignoir" et une sempiternelle "victime".

Restant dans son illusion, il résiste, repousse. Que d'énergie gaspillée et de problèmes de santé en croissance! Moins, il est ouvert à vivre avec ce qui se présente, plus il renforce la méfiance et les peurs qu'il éprouve et qui finissent par le dominer.

Il ne pourra développer ses compétences puisqu'il s'accroche à des pensées trompeuses. Si, au lieu de dire, non je ne veux pas de ceci et cela, l'humain accepte de s'ouvrir à ce qui est, le traverser un pas à la fois, il apprend à faire confiance et à se faire confiance. Il cultive son sens de l'engagement au lieu de la suspicion. Il vit au présent, sans être obsédé par ce qui peut survenir ou ce qui s'est déjà produit. Tout est une question d'accueil et attitude.

]]>
<![CDATA[La déchirante lettre d’amour d’un homme souffrant d’Alzheimer ...bouleversant]]>Mon, 25 Jan 2016 11:34:47 GMThttp://dianebeauregard.weebly.com/blogue/la-dechirante-lettre-damour-dun-homme-souffrant-dalzheimer-bouleversant Pour toutes celles qui n'ont pas entendu des paroles d'amour de leur conjoint atteint de cette terrible maladie, imaginez que c'est pour vous.
 
Chère Julia,

Je t’écris maintenant, alors que tu dors, au cas où demain ce ne soit plus moi qui se réveille à tes côtés.  Dans mes voyages d’aller-retour, je passe de plus en plus de temps de l’autre côté ; je crains qu’un de ces jours il n’y ait pas de retour.

Au cas où demain je ne sois plus capable de comprendre ce qui m’arrive, que je ne puisse plus écrire à quel point je t’admire et je t’estime pour ton intégrité et ta volonté d’être à mes côtés et de me rendre heureux malgré tout ce qui arrive, toujours.

Au cas où demain je ne sois plus conscient de ce que tu fais quand tu mets des petits papiers sur chaque porte afin que je ne confonde pas la cuisine avec la salle de bain.

Quand tu réussis à nous faire rire parce que j’ai oublié de mettre mes chaussettes avant de mettre mes chaussures.

Quand tu t’acharnes à maintenir la conversation vivante bien que je sois perdu dans toutes les phrases.

Quand tu t’approches doucement et que tu me chuchotes le nom d’un de nos petits-enfants à l’oreille.

Quand tu me réponds avec tendresse malgré les excès de colère qui m’assaillent, comme si quelque chose en moi glissait sur ce destin qui me rattrape.

Pour tout cela et pour tant d’autres choses, au cas où demain je ne me souvienne plus de ton nom, ou du mien, que je ne puisse plus te remercier, que, Julia, je ne sois plus capable de te dire, même une dernière fois, que je t’aime.

À toi, pour toujours.

T.A.M.R.
 
 

]]>
<![CDATA[ Pour chacune et chacune de vous, mes meilleurs vœux.                                                       Le blogue sera de retour, le lundi 25 janvier]]>Mon, 21 Dec 2015 11:26:45 GMThttp://dianebeauregard.weebly.com/blogue/-pour-chacune-et-chacune-de-vous-mes-meilleurs-voeux-le-blogue-sera-de-retour-le-lundi-25-janvier Mes voeux les plus chers vous accompagnent tant pour cette période de partage que pour cette nouvelle année 2016 qui s'annonce.
 
Je souhaite,
 
Que votre coeur soit illuminé de joie et de bonheur;
Que vos envies soient teintées d'accueil, de partage et de solidarité;
Que vos pensées soient empreintes de paix et de sérénité;
Que votre esprit fasse preuve d'hospitalité et de pardon;
Que vos sentiments vibrent au rythme de la gratitude;
Que votre vie soit le reflet de l'amour.
 
Vous que je porte tendrement en mon coeur.

 
Merci d'être là, fidèle à ces moments de réflexion. Weebly qui héberge le blogue a depuis un certain temps un compteur. À date, le minimum hebdomadaire de visiteurs  a varié entre 812 et 1238. N'hésitez surtout pas à repartager et en faire part à vos connaissances.
 
C'est ensemble, en améliorant notre savoir-être que nous devenons d'inlassables jardiniers semant ci et là de la jovialité. La vie est belle, célébrons là.
 
 Je vous retrouve  avec grand plaisir le 25 janvier.

]]>
<![CDATA[Prière aux archanges]]>Thu, 17 Dec 2015 11:19:04 GMThttp://dianebeauregard.weebly.com/blogue/-priere-aux-archanges Je vous offre cette prière qui fait partie de mes rituels quotidiens, laquelle est invoquée se tournant vers les différents points cardinaux. J'espère qu'elle vous inspirera.
 
Ô Source de toutes choses,  visibles et invisibles,
Enseignez-moi à vivre l’amour comme une expérience de don.

Vous qui accueillez tout dans l’écoute parfaite,
Enseignez-moi à aimer dans l’accueil et le service.
Enseignez-moi à aimer en participant à la réalité de l’autre tout en demeurant moi-même.

Je m’adresse à vous,  Archange Gabriel,  Esprit du Nord,  Soutenez-moi sur
le chemin de l’engagement, libre de toute crainte.
 
Je m’adresse à vous,  Archange Ouriel,  Esprit de l’Est,  Soutenez-moi sur
le chemin de l’espérance.
 
Je m’adresse à vous,  Archange Mikaël,  Esprit du Sud,  Soutenez-moi  sur
le chemin de la bonté, la compassion et le dévouement.
 
Je m’adresse à vous,  Archange Raphaël,  Esprit de l’Ouest, Soutenez-moi sur
le chemin de la célébration de la vie, en quête d’unification avec les plans célestes.
 
Aidez-moi,  à faire fleurir la vie et à répandre ses fruits afin que tous ensemble nous vivions dans la bienveillance, l’amour et le partage.                   Merci
 
À lundi

]]>